Plateforme d'Achat et Vente de Sites Internet
Blog - Nous suivre sur
Accueil » Blog » Cession sites Internet » Vendre son site e-commerce

Vendre son site e-commerce

Actuellement, les sites internet, surtout les sites e-commerce, se vendent comme n’importe quel produit dans le commerce. Mais détrompez-vous, la vente d’un site e-commerce se fait suivant des pratiques non habituelles. Pour tirer le meilleur prix de son site, il faut avant tout connaitre la valeur, le type de contrat de cession à choisir. Bref, il y a de nombreux points à prendre en compte. Et tout cela, on vous l’explique ici.

Valoriser son site e-commerce

C’est une règle générale, avant de vendre un produit, il faut d’abord déterminer sa valeur. C’est la même chose quand on vend un site e-commerce. La détermination de la valeur d’un site se fait à partir de l’analyse de divers leviers :

  • Le chiffre d’affaires : le premier point à analyser est le chiffre d’affaire de votre e-commerce. Dans la pratique, le prix de vente d’un site devrait correspondre au chiffre d’affaires annuel qu'il génère. Bien évidemment, le CA seul ne permet pas de valoriser un site. D’autres éléments doivent également être pris en compte dans l’opération : les marges de bénéfices, le référencement sur les moteurs de recherche… Cela fera que 2 sites générant un même chiffre d’affaires auront des valeurs différentes ;
  • La rentabilité : l’autre critère qui peut vous aider à définir la valeur de votre site est sa rentabilité, c’est-à-dire le taux de marge. Plus il sera élevé plus votre site coutera cher.
  • Le trafic : un site qui possède un bon trafic pourra se vendre à un prix relativement élevé. Un trafic important signifie plus de clients potentiels, plus de ventes.
  • Le référencement Google : il va sans dire que le positionnement Google d’un site aura des incidences très importantes sur la valeur de ce dernier. Un site bien positionné, surtout dans des domaines concurrentiels, se vendra à prix d’or.

Quelques précisions sur la cession d’un site e-commerce

Avant de réaliser la cession d’un e-commerce, sachez qu’un site e-commerce contient 2 entités juridiques : le site (bien immatériel) et le fonds de commerce. Par analogie : un magasin et les produits qu’on y vend. Et oui, un site e-commerce est bien un fonds de commerce puisqu’il comprend une clientèle, un nom commercial, des brevets… Bref, de nombreux éléments qui distinguent un fonds de commerce. 

Cette précision faite, sachez qu’il existe 2 types de contrats de cession :

  • Le contrat de vente classique qui porte ici sur la cession d’un bien immatériel (le site). Dans ce type de contrat, le vendeur sera tenu de livrer le site et l’acheteur d’y mettre le prix. Le plus grand plus de ce type de contrat, c’est que la vente ne sera pas annulée en cas de litiges entre les parties (conditions à déterminer) ;
  • Le contrat de cession d’un fonds de commerce : la transaction passant par ce contrat est plus difficile. Diverses formalités (informations obligatoires) doivent être remplies pour que le contrat soit valable. 

Le respect des droits d’auteurs

À part tout cela, sachez également que pour vendre ou acheter un site e-commerce, il faut prendre en compte les droits d’auteurs, pour les photos, les textes, les vidéos… Bref, il faudra respecter scrupuleusement les droits de la propriété intellectuelle.

Recherche

Dernières annonces

Actualités

Nos partenaires

Top
Vendre un site Web